Le pouvoir des habitudes

Nous sommes en 2013, quelques mois après la naissance de ma fille. Je rame entre un bébé à allaiter et une thèse de doctorat à terminer. Ce jour là, je me suis réfugiée quelques heures loin de mon poupon, au bureau de ma mère pour pouvoir rédiger les 3000 mots qui seront le corps de ma revue de la littérature sur le très sérieux sujet des « iso-immunisations rhésus »! C’est alors que ma mère reçoit la visite d’un de ses collègues.

Au moment des présentations, il manisfeste son étonnement: je ne suis certainement pas la jeune fille qu’il a rencontré quelques années plus tôt. Non, celle là était bien plus mince. Mais si, c’est bien moi! Je viens d’accoucher et j’ai pris du poids. Mais le monsieur insiste, commente ma prise de poids, me fait des remontrances sans ménagement et sans la moindre sympathie. Selon lui, avoir un bébé n’est pas une excuse.

Exédée d’être ainsi prise à parti, j’ai abrégé mon travail, rassemblé mes affaires à la hâte et j’ai quitté les lieux en tremblant et en me cognant contre les meubles. Je retenais mon souffle, je retenais mes larmes! J’ai réussi à quitter l’enceinte des lieux, mais tout en marchant, les larmes que je retenais de toutes mes forces m’ont échappées! J’étais à bout! J’aurai aimé vous dire que c’était la première expérience de la sorte. Mais non, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase.

Toute ma grossesse avait été émaillée de commentaires sur mon poids. Entre celui qui te demande si tu portes des jumeaux même s’il sait très bien que ce n’est pas le cas, et celle qui n’attend pas ta sortie de la maternité pour te dire à quel point tu étais bouffie, personne ne m’a épargné. Mais les semaines qui ont suivi mon accouchement étaient les pires! Je n’osais plus sortir de chez moi, tellement les injonctions se faisaient pressantes et les remarques désobligeantes. Alors, après cet enième rencontre malheureuse, j’ai décidé de faire ce que je sais faire de mieux lorsque le sort s’acharne contre moi: contre-attaquer! 

S’il y a une chose que mes études de médecine m’ont appris, c’est que quelque soit la question que vous vous posez, la réponse est forcément dans un livre! Alors je me suis documenté le plus possible. J’ai écumé Google, Youtube et autres moteurs de recherche, j’ai épluché tous les magazines féminins spécial « perte de poids », « ventre plat » et « régimes minceurs ». J’ai lu « la méthode Ducan », écouté ses adeptes, ses critiques et ses concurrents. J’ai testé la marche à pied, l’aérobic, le Yoga, le Pilates, le HITT (High Intensity Interval Training)… You name it, I did it!

Fast forward… 6 mois plus tard, moi qui n’avait jamais fait ni de régime ni de sport, j’avais perdu une dizaine de kilos! Et curieusement les gens qui avaient remarqué ma prise de poids, n’ont jamais commenté ma perte de poids… Minalmi! Comme on dit au Cameroun! C’est donc forte de cette expérience (que j’ai réitéré deux ans plus tard après une autre grossesse), que je vous livre ici le secret de la perte de poids: dépensez plus de calories que vous n’en consommez!

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, la perte de poids se résume à ça. Aucune pilule miracle, ni thé amincissant! Manger équilibré et faire du sport n’a rien de fantaisiste, pourtant c’est le moyen le plus sûr de perdre de poids et de maintenir sa perte du poids sur la durée. Malheureusement il existe toujours un écart entre ce que l’on sait et ce que l’on fait. La réponse à ce problème ne se trouve donc pas dans un livre dédié à la perte de poids!

Dans son livre intitulé « Atomic Habits », James Clear explique les bases du succès dans n’importe quel domaine que vous décidez d’entreprendre. D’après lui, le succès n’est que la somme des actes répétés au quotidien. Par conséquent, l’échec ou la réussite est le résultat des habitudes bonnes ou mauvaises que vous entretenez. Voici donc 4 stratégies tirées de son livre que vous pouvez immédiatement mettre en place dans votre quotidien pour entretenir de bonnes habitudes qui vous permettrons de perdre du poids.

1. Les repères: vos bonnes résolutions pour la nouvelle année ont été prises et votre motivation est au zénith, mais au bout de quelques semaines (parfois quelques jours seulement) il ne reste plus rien de cette motivation. L’environnement dans lequel vous évoluez doit pouvoir faciliter vos bonnes habitudes longtemps après que la motivation vous ait quitté. Les repères que vous installez dans votre environnement au quotidien doivent agir comme des rappels.

Par exemple, il vous sera plus difficile de repousser votre séance de sport si dès le saut du lit, votre tenue, apprêtée la veille, est soigneusement pliée avec vos tennis aux pieds du lit. Il vous sera plus facile de prendre des fruits au dessert si une salade de fruit vous attend dans votre réfrigérateur au retour du travail. De la même façon, votre environnement doit être débarassé de ce qui favorise de mauvaises habitudes alimentaires. Gâteaux, bonbons, sodas… doivent purement et simplement disparaitre de votre vue!

2.Le plaisir: Associez du plaisir à l’habitude que vous souhaitez entretenir afin de la rendre plus agréable à exercer et en même temps plus difficile à éviter. Ecoutez votre musicien préféré pendant votre séance de Yoga, offrez vous un smoothie juste après votre jogging matinal… Tout ce qui peut accompagner votre nouvelle habitude sans la saboter est bon à prendre. Montrez vous créatif!

3. La facilité d’exécution: marcher 3h par jour, courir  un marathon tous les dimanches pour ensuite vous priver de nourriture n’est pas soutenable sur la durée. Seul un effort mesuré (ni trop facile, ni trop dur) vous permettra de rester constant tout en progressant. Déterminez quelle activité est compatible avec votre quotidien de travailleur, parent ou époux et insérer la dans votre routine! La qualité et la constance vous donneront de meilleurs résultats que la quantité!

4. La récompense: vous avez bien travaillé? Vous avez respectez vos engagements envers vous même? Récompensez vous. Vous l’avez mérité. Chouchoutez vous! Offrez vous un massage, une nouvelle robe ou simplement un verre de vin le samedi soir! Des récompenses pour chaque activité accomplie renforceront la notion de plaisir associée à l’habitude que vous souhaitez installer et vous encouragera à la maintenir.

Ces stratégies faciliterons vos efforts. Mais n’oubliez pas que de la même façon que la motivation déclanche l’action. L’action déclanche la motivation. Ne vous lancez pas dans une planification interminable. N’attendez pas que tout soit parfait et que toutes les conditions soient réunies. Passez à l’action!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :